Édito

A sa descente d'avion en provenance des Seychelles, à son habitude, Andry rajoelina le fanfaron, declarait que la résolution de la crise que traverse Madagascar ne devrait pas être bloquée à cause d'un seul homme, en la personne du Président Ravalomanana. Mais de qui se moque le putschiste dans cette déclaration ? De notoriété publique depuis plus de 3 ans, toutes les actions de Rajoelina et de sa mouvance se focalisent sur un seul homme, en la personne de.... Marc Ravalomanana, dernier président démocratiquement élu ! Au grand dam du bien-être de la population. Madagascar marcherait sur la tête car la seule personne condamnable, car responsable de cette crise qui plonge le pays dans les abbysses de la misère est justement celui qui tient ces propos insensés : Andry Rajoelina.

Pas plus tard qu'hier, il avoue utiliser sans vergogne la justice à des fins purement exécrables pour obliger ses adversaires à se soumettre à ses désirs ! Rien de bien étonnant, quand on regarde les pratiques nauséabondes et les amis qui gravitent autour du personnage.... l'adage, "dis-moi qui sont tes amis et je te dirais qui tu es", colle parfaitement à l'image de Andry Nirina Rajoelina : un preneur d'otage. Seuls les membres de gang, les bandits utilisent le chantage pour arriver à leurs fins ; et c'est ce que Rajoelina a dévoilé hier : il est le chef d'une bande de malfaiteurs qui se sont emparé du pouvoir par la force et l'intimidation et les décisions de justice fantoche en sont l'arme essentielle, si ce ne sont leurs amis militaires véreux, transformés en milices et mercenaires au besoin, ne roulant qu'au son des pièces sonnantes et trébuchantes. Madagascar est tombé bien bas. La misère est à toutes les portes de la quasi totalité de la population, sans compter l'image exécrable que les "dirigeants" actuels véhiculent à l'international : violences, trafic en tous genres, vols, viols et reniement total des paroles et signatures données.... Ce qui est curieux, c'est le comportement de cette soit-disante communauté internationale qui laisse faire. L'on sait que la démocratie tant galvaudée par les pays riches se résume en tout et pour tout en une seule phrase : "La seule vraie Démocratie n'est autre que nos seuls intérêts chez vous, vous préservez nos intérêts, vous êtes démocrates !" A partir de là, que peut-on attendre des hypocrites ? Aux vrais Patriotes de Madagascar de méditer à cela !

Syndiquer le contenu