Note d'informations Journée du 6 décembre 2009 à Maputo

Voir les photos de la journée de négociations du 6 décembre 2009

1 -   Ce Dimanche 6 décembre 2009 depuis 10h du matin, les chefs de file des trois mouvances Zafy, Ratsiraka et Ravalomanana, les deux coprésidents et le premier ministre de la Transition conventionnelle issue de la Charte de Maputo ont poursuivi jusque tard dans la soirée leurs travaux sous l'égide de l'Equipe internationale de médiation conduite par le président Chissano.

2 -   Il est à rappeler que l'un des points objet du blocage provoqué par le refus de la mouvance Rajoelina d'avancer dans la formation du Gouvernement de consensus conduite par le premier ministre Mangalaza, nominativement désigné par l'Acte Additionnel d'Addis-Abeba du 6 novembre 2009, était l'attribution conforme des différents postes. 

3 -   Des avancées déterminantes ont été enregistrées en la matière et cautionnées par l'équipe de médiation puisque les trois chefs de file ont:

a. chacun établi la liste complète des personnalités devant occuper distributivement les postes ministériels attribués à chacune des quatre mouvances selon la clé de répartition fixée préalablement dans l'Acte Additionnel d'Addis-Abeba;
b. chacun désigné les membres devant former respectivement le Congrès et le Conseil Supérieur de la Transition ainsi que la Commission nationale de Réconciliation;
c. dûment réservé à la mouvance Rajoelina les contingents de postes et fonctions lui revenant au sein des différentes institutions de la Transition conventionnelle, charge à son chef de file de procéder sans délai à la désignation des personnalités de son choix selon les mêmes principes convenus et partagés de répartition.

4 -  Le Président Chissano, chef de l'Equipe internationale de médiation, en communication permanente avec M. Rajoelina, attend incessamment la liste desdites personnalités de sa mouvance afin de compléter l'achèvement du processus devant conduire à la prise de fonction sans délai des différents responsables désignés.

5 -   Les acquis étant ainsi scellés sous l'égide de la médiation internationale, les trois chefs de file des mouvances Zafy, Ratsiraka et Ravalomanana appellent solennellement le chef de file de la mouvance Rajoelina à se rallier à la nécessité constatée d'appliquer strictement les dispositions de valeur constitutionnelle de la Charte de Maputo et de son Acte Additionnel afin d'instaurer définitivement dans la sérénité le régime transitoire.

Maputo, le 6 décembre 2009