Lettre de SEM Président Marc Ravalomanana au Président Chissano

Johannesburg, le 13  novembre 2009

Cher Monsieur le Président,

Suite à notre conversation téléphonique de ce jour, je vous confirme l'inquiétude de ma mouvance face aux agissements de la Mouvance Rajoelina.

Des problèmes apparaissent actuellement relatifs aux questions de la répartition des postes ministériels et la logistique.

Concernant la répartition des postes ministériels, il semble que les principes de traitement égalitaire et équitable sont perdus de vue, du fait des exigences de la Mouvance Rajoelina.

Concernant la logistique, les trois présidents doivent occuper ensemble les Palais d'Ambohitsorohitra et d'Iavoloha comme lieux de travail et avoir le matériel roulant conforme à leurs fonctions. Je tiens à rappeler l'esprit de l'Acte Additionnel d'Addis Abeba où il n'y a pas de lien de subordination verticale au sein du Conseil Présidentiel.

Les agissements de la Mouvance Rajoelina sont des entraves à la bonne marche de la mise en place des institutions de la transition et constituent des sources réelles d'implosion de la coalition des mouvances pour la conduite de la transition.

Nous devons travailler ensemble pour résoudre rapidement ces problèmes. Nous considérons toute obstination à aller à l'encontre des règles d'équité et d'égalité comme violation de l'esprit de réconciliation, et nous en prendrons acte pour réagir comme il se doit.

Aussi, je requiers instamment votre intervention pour faire respecter ce qui a été convenu, conformément à l'esprit de la charte des valeurs.

Nous ne manquerons pas de réagir si des manquements persistent.

Veuillez trouver ci-jointe copie de la lettre que j'ai envoyée au président Fetison Rakoto Andrianirina  et copie de celle qu'il m'a adressée en réponse.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération.

Président Marc RAVALOMANANA

Fichier attachéTaille
Lettre de SEM Président Ravalomanana à Chissano105.07 Ko