Intervention du Président Marc Ravalomanana le 7 novembre 2009