GTT Monde

GTT Monde est le réseau mondial des Gasy Tia Tanindrazana (Patriotes malgaches) basés dans différents pays et continents. Ce réseau est coordonné par le Collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana (collectif-gtt.org).

En attendant de connaître la composition du gouvernement de transition, la section du Collectif Gtt Grand Sud Ouest (Toulouse, Bordeaux, Montpellier) s’est réunie ce samedi 14 novembre 2009, à Toulouse. Cette réunion  était une occasion de prendre connaissance de la teneur du message audio que le Président Ravalomanana destinait à tous les membres du Gtt. Ce fut  aussi une rencontre pour prendre ensemble acte des dispositions contenues dans les accords d’Addis-Abeba et d’en analyser les conséquences possibles du fonctionnement d’un pouvoir exécutif à trois têtes. Dans l’immédiat, la vigilance est de mise puisqu’il semblerait que les répartitions des postes ministériels communément acceptées lors de la rencontre d’Addis-Abeba soient remises en cause. Mais sommes-nous aujourd’hui à un non respect près d’actes signés, car des prisonniers politiques croupissent encore dans les prisons ? Le Collectif Gtt demeurera attentif et continuera de dénoncer toute forme de violation des termes convenus et signés.
Plus près de nous, un rendez-vous a été pris pour une action commune du Grand Sud Ouest pour réaffirmer le seul et principal objectif du Gtt qui demeure le retour du Président Ravalomanana à Madagascar. Le détail de ce rendez-vous sera livré ultérieurement.

Nous apprenons à l'instant, que Andry Rajoelina,  l'auteur du coup d'état à Madagascar veut déjà fouler aux pieds l'acte additionnel aux accords de Maputo, acte qu'il a pourtant signé, il y a à peine une semaine à Addis-Abeba le 7 novembre dernier.
En effet, il semblerait qu'il veut passer en force en nommant unilatéralement un gouvernement dont il s'adjuge les postes ministériels à sa convenance au mépris des répartitions qu'il a pourtant acceptées et signées. Passer en force, faire peu de cas de sa propre signature qu'il a pourtant apposée devant toute la communauté internationale, témoin de son comportement de voyou, voila la réponse qu'il donne aux injonctions de l'UE, de la SADEC de la semaine dernière. Andry Rajoelina, un enfant qui veut faire partie du cercle des "hommes d'Etat", mais de qui se moque-t-on ? Jusqu'à quand et à quel point, la communauté internationale acceptera-t-elle de se faire mener par le bout du nez par un gamin capricieux et mal élevé ? Les "grands pays" tels que les USA, la Chine, l'Allemagne se plieront-ils à nouveau devant le comportement de voyou sans foi ni loi, sous pretexte que le voyou a un protecteur faisant partie des grands de ce monde ? Passer en force en nommant un gouvernement non conforme aux accords signés par toutes les parties en lice, y compris la communauté internationale, est une methode de gangster en plein hold up, dont les médiateurs, représentants de la CI ne sortiront pas grandis.
Il est temps que les Institutions internationales réagissent si elles veulent préserver  une crédibilité déjà fortement écornée aux yeux du monde entier dans cette crise malgache.

Voir les photos de la caravane de Bordeaux

Ce 24 octobre 2009, les collectifs du GRAND SUD-OUEST se sont mobilisés pour éveiller et informer l'opinion publique de la Gironde sur le Coup d'Etat du 17 mars 2009 à Madagascar et les exactions perpétrés par les putschistes depuis : viols, kidnappings, assassinats, emprisonnements arbitraires des parlementaires, d'hommes et femmes politiques et d'autres légalistes. Depuis ce coup d'Etat le droit de l'homme et la liberté d'expression sont bafoués. Les richesses patrimoniales du pays sont pillées. La terreur y est généralisée.

Le caravaning fut une réussite. Les Bordelais se sont arrêtés au passage du cortège et ont été attentifs aux messages surtout quand le mégaphone interpellait 'Peuple de France, pays du Général de Gaulle et Pays des droits de l'homme…'
 
A chaque arrêt, à des endroits  stratégiques bien fréquentés, nous avons distribué des prospectus et échangé avec les Amis de Madagascar, très surpris d'apprendre les regrettables réalités de la Grande Ile.
 
Nous remercions vivement les autorités  bordelaises qui nous ont permis d'organiser cette manifestation.
 
Nous remercions également les Malgaches ainsi que les Amis de Madagascar  venus nombreux nous soutenir.
 
Nous réitérons notre invitation à tous les épris de Liberté et de Démocratie à nous rejoindre aux prochaines manifestations de soutien au Peuple Malgache.               

Izay mitambatra vato…, Ny akanga maro tsy vakin'amboa
L'union fait la force



Le collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana organise une

caravane de sensibilisation
samedi 24 octobre 2009

RDV 14h
PARIS Place de la République
BORDEAUX Pessac Université

pour la

sensibilisation de l'opinion publique française
à la cause des patriotes légalistes

ET SOUTIEN AU CHEF DE FILE

DE LA MOUVANCE RAVALOMANANA

à la veille du rendez-vous important du 3 au 5 nov. 2009

dans les grandes avenues de Paris : de la Place de la République à Montparnasse,
ainsi que dans les grandes avenues de Bordeaux.

Le 4 octobre, le collectif GTT Toulouse et le collectif GTT Bordeaux avaient projeté de sensibiliser et de mobiliser nos amis de Montpellier.  

Sensibilisation :

Une réunion d'information et de sensibilisation s'est tenue à Montpellier le 20 octobre 2009 à l'initiative conjointe du collectif GTT Toulouse et du collectif GTT Bordeaux. Lors de ce déplacement nous avons pu partager notre conviction: l'amour de la patrie "fitiavan-tanindrazana" couplé du retour à la légalité et de son Président Ravalomanana.
A l'issue de cette réunion le collectif GTT Montpellier a vu le jour, le 20 octobre 2009. Une rubrique du site officiel du collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana leur est dédiée : http://collectif-gtt.org/montpellier

Mobilisation:
Pour prouver leur solidarité et leur détermination de lutter pour le retour de la légalité à Madagascar et du président choisi par le peuple, le collectif GTT Montpellier va se joindre au "caravaning" organisé à Bordeaux ce samedi 24 octobre à 14 H, au même titre que celui de Paris.