Actions GTT

Vu sur Midi Madagascar (article original ici)

COLLECTIF GTT. La diaspora malgache ne cherche que le retour à la légalité et le développement de Madagascar.

Une institution spéciale sur les droits de l’homme à installer

Constatant les divers cas de violation des droits de l’homme à Madagascar, le Collectif GTT (Gasy Tia Tanindrazana) de la diaspora malagasy en France ne cesse de réagir en organisant entre autres, une manifestation devant le palais des Nations Unis à Genève lors de l’EPU Madagascar. En effet, faire respecter le droit humain et la liberté individuelle constitue une de nos missions, à part le retour à la légalité incarnée par le Président élu Marc Ravalomanana, a évoqué Rajaonarivony Manu, le porte parole du Collectif GTT. Une institution spéciale et indépendante en charge du respect des droits de l’homme, ayant le même statut que le BIANCO ou le SAMIFIN, doit être ainsi mise en place, a-t-il proposé pour combattre toutes ces formes de violation qui ont été dénoncées dans le cadre de l’examen de Madagascar par le Conseil des Droits de l’homme.

Sanctions individuelles

Le Collectif GTT exige aussi l’ouverture d’une enquête sur la tuerie du 7 février 2009, mais à une condition que la justice soit impartiale et indépendante. Tous les actes de pillage, les perquisitions et les arrestations durant la crise doivent faire également l’objet d’une enquête judiciaire, a insisté Manu Rajaonarivony. Mais la justice n’est qu’un moyen de répression instrumentalisé par les tenants du pouvoir, a-t-il rajouté. Par contre, cette institution spéciale sur les droits de l’homme aura le pouvoir de dénoncer les cas de violation, de suivre les dossiers transmis à la justice et aura même le droit de recours au niveau des instances internationales. Les victimes pourront accéder à ses services au titre du service public. Parlant de la reprise des accords de Maputo et Addis-Abeba, le Collectif GTT évoque que leur application constitue la seule solution viable pour instaurer la paix civile et la stabilité politique à Madagascar. Des chronogrammes des actions doivent être établis pour pouvoir organiser une élection présidentielle. Et des sanctions individuelles seront infligées à ceux qui ne respectent pas les engagements au lieu de punir toute la population, a conclu Manu Rajaonarivony;

 

Navalona R.

PRECISION : LE COLLECTIF GTT (GASY TIA TANINDRAZANA) N'ETAIT PAS L'ORGANISATEUR DE LA MANIFESTATION DEVANT L'ONU LORS DE L'EPU SUR MADAGASCAR LE 15/02/2010  ET N'A PAS EMIS DE COMMUNIQUé A L'ISSUE DE CETTE REUNION.


Pour la troisième fois en 10 jours, Manohisoa Rakotomahanina, membre du collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana, a été interviewé le 24 janvier 2010 par Radio France Internationale in English sur la situation actuelle à Madagascar et en particulier la visite de Jean Ping.
M. Rakotomahanina a porté la voix du collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana saluant l'initiative de Jean Ping visant à imposer la remise sur pied du gouvernement de transition tel que décidé à Maputo et Addis Abeba afin de permettre sereinement le retour du Président Marc Ravalomanana et sa candidature à des élections inclusives.

Écouter ci-dessous l'interview en intégralité extraite de l'émission du 24/01/2010 à 16h.

Manohisoa Rakotomahanina, membre du collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana, a été interviewé le 22 janvier 2010 par Radio France Internationale in English sur la situation actuelle à Madagascar et en particulier la visite de Jean Ping.
M. Rakotomahanina a porté la voix du collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana saluant les efforts de Jean Ping pour une sortie de crise consensuelle, dans le respect des accords de Maputo et d'Addis Abeba, vers des élections inclusives permettant d'exprimer pleinement la voix du peuple malgache.

Écouter ci-dessous l'interview en intégralité extraite de l'émission du 22/01/2010 à 4h.

Manohisoa Rakotomahanina, membre du collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana, a été interviewé le 15 janvier 2010 par Radio France Internationale in English sur la situation actuelle à Madagascar et en particulier les élections unilatéralement projetées par le régime putschiste.
M. Rakotomahanina a porté la voix du collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana condamnant cette tentative d'empêcher la candidature du Président Marc Ravalomanana et ainsi de confisquer la voix du peuple malgache.

Écouter ci-dessous l'interview en intégralité extraite de l'émission du 15/01/2010 à 16h.

Le collectif GTT avait organisé mardi 22 décembre, à Paris, dans le quatrième arrondissement, un concert de solidarité en soutien au peuple malgache, victime de la crise qui dure depuis près d'un an à Madagascar.

Voir les photos

Aux prestigieuses grandes orgues de l'église luthérienne des Billettes, Gérard Sablier, organiste réputé, titulaire des églises Saint-Spire de Corbeil et Notre-Dame de Champcueil, en Essonne, et de l'orgue historique du château de Fontainebleau, a offert un remarquable concert avec des oeuvres de Jean-Sébastien Bach et des musiciens allemands et français des 17ème et 18ème siècles.
Tantôt majestueuses et triomphantes, tantôt recueillies, les voix de l'instrument ont touché les auditeurs. Le programme choisi par l'interprète se prêtait à cette alternance pour dire la joie de Noël (les pièces de Balbastre et de Daquin sur les thèmes des chants populaires français) et l'attente et l'émerveillement de l'humanité (les variations de Bruhns et de Boehm sur les chorals de Martin Luther). Des applaudissements prolongés ont salué le talent de Gérard Sablier qui a excellé dans ce répertoire. Cette musique inspirée à des croyants d'autrefois en Europe nous aidait à élever notre espérance pour Madagascar : elle est en définitive universelle.

Assis sur les bancs de l'église, recevant la musique d'en-haut, parce que l'orgue est installé en tribune, au dessus de l'assemblée, les auditeurs, en même temps qu'ils écoutent les oeuvres jouées, portent leur regard vers l'autel et la croix du Christ.
Pour les chrétiens, c'est un rappel de l'espoir et une orientation de l'avenir qui sont en Dieu.
Pour tous, c'est une invitation à s'engager pour donner à Madagascar une lumière de vérité, de justice et de paix.
Ce soir-là, la musique magnifiquement intreprétée par Gérard Sablier, et le cadre dans lequel elle résonnait, disposait à la confiance pour recevoir un bonheur légitimement attendu.
Depuis le début de l'après-midi un marché de Noël proposait aux passants de la rue des Archives des objets de l'artisanat malgache, qui a rencontré un bon succès. A la fin du concert, un verre de l'amitié concluait dans la convivialité cette importante manifestation qui a permis d'attirer l'attention non seulement sur le combat mené par le GTT, mais aussi sur ce qu’endure actuellement le peuple malgache.

Le concert de solidarité pour Madagascar à l'église des Billettes dans le 4e  arrondissement de Paris s'est bien déroulé avec succès, hier 22 décembre 2009. Le comité de coordination du collectif GTT remercie chaleureusement tous ceux qui sont venus assister et  honorer cette solidarité, surtout en ce jour où les répressions ont repris à Madagascar . Ce concert émouvant a été un moment de communion avec nos compatriotes au pays, les morceaux joués étaient de circonstance car porteurs d'espoir.

Nous témoignons également notre reconnaissance et adressons nos vifs remerciements à tous ceux qui, comme à l'accoutumée, ont travallé pour la réalisation de cette soirée. Vos efforts n'ont pas été vains, puisqu'ils ont été récompensés par l'affluence de nombreux participants dont beaucoup ont été informés pour la première fois de la situation dans laquelle vit Madagascar depuis plus de 10 mois.

Nous souhaitons à tous un Joyeux Noël. Que la Lumière de ce jour de commémoration de la Nativité éclaire les âmes sombres et que Madagascar retrouve la Paix qu'il avait avant ce 26 janvier 2009.

Pour le Collectif GTT,

Gasy-Tia-Tanindrazana

le comité de coordination



Le collectif GTT vous convie à son

concert d'orgue de solidarité
le mardi 22 décembre 2009 à 20h30


Église des Billettes
24 rue des Archives 75004 PARIS
Métro 1, 11 "Hôtel de Ville"

par Gérard Sablier

Organiste de l'orgue historique
de la chapelle du château de Fontainebleau

Venez nombreux !

Télécharger les flyers à imprimer :
Noir et blanc | Couleur

Dans le cadre de nos manifestations en faveur de la démocratie, de la justice et de la paix à Madagascar,  l'orgue prestigieux de l'église luthérienne des Billettes, à Paris, associe sa voix tantôt recueillie tantôt majestueuse et puissante, aux cris de souffrance et d'espérance du peuple malgache.
 Cet instrument est réputé l'un des meilleurs des églises parisiennes.
 Venez nombreux écouter Gérard Sablier, organiste de l'orgue de la Chapelle royale de Fontainebleau, interpréter des oeuvres du répertoire d'orgue pour Noël, de plusieurs compositeurs allemands et français.
 La musique résonnera pour que soit entendue la voix des Malgaches préoccupés de l'avenir de leur pays.
 

Dans le cadre de son rendez-vous annuel avec Choisy-le-Roi,
la Paroisse de l'Église Saint Jean-Baptiste
met à la disposition du Collectif GTT Gasy Tia Tanindrazana
un

stand de présentation, vente et dégustation :

- objets d'art
- produits artisanaux
- arts culinaires
- confection
- produits alimentaires (café, vanille, girofle)

en solidarité avec le peuple malgache
et pour faire connaître nos actions

Les Samedi 28 et Dimanche 29 novembre 2009
en continu de 9h à 18h

20 bis, rue Clemenceau
94600 Choisy-le-Roi

RER C "Choisy-le-Roi"
Bus :
- TVM, 103, 393 "Gare de Choisy-le-Roi RER"
- 183 "Rouget de Lisle"
- 182 "8 mai 1945"

Entrée libre, paiement sur place des prestations (vente, dégustation)

Photos de l'événement (cliquez pour agrandir)


Cette vidéo a été tournée par l'équipe des membres du collectif GTT qui ont raccompagné le Président Marc Ravalomanana lors de son départ à l'aéroport d'Addis Abeba.

Syndiquer le contenu